Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Jeanne Benameur Profanes

Publié le 19 Août 2013 par evalire in lectures

 Jeanne Benameur Profanes

Sans doute parce qu’il a aimé travailler en équipe, Octave Lassalle, ancien chirurgien de 90 ans a choisi de confier l’accompagnement de ses dernières années de vie à quatre personnes qui pourront le seconder chacun son tour tout au long de la journée.

Parmi les diverses réponses à sa curieuse petite annonce il a distingué immédiatement quatre individus (un homme et trois femmes) pour lesquels il ressent une attirance. Leur seul point commun, une part de faiblesse, un manque d’assurance qu’Octave partage avec eux depuis la disparition de sa fille.

Au fur et à mesure des moments vécus ensemble, il découvre leur personnalité et choisi pour les définir Un haïku, ces petits poèmes japonais qui vise à dire l’évanescence des choses.

Pour Marc, qui l’accompagne depuis le lever jusqu’au repas de midi et qui se consacre à l’entretien du jardin.

Nu

Sur un cheval nu

Sous la pluie tombant à verse

« Et le vieil homme s’est demandé si Marc Mazeth était l’homme, le cheval, la pluie, ou les trois à la fois… »

Pour Hélène, artiste peintre et bonne lectrice, qui ensorcelle ses après-midi en lui rendant les images du passé.

Premier lever de soleil

Il y a un nuage

Comme un nuage dans le tableau.

Il n’a pas encore saisi le nuage dans le tableau. Mais cette nuit, il le sent, tout proche. Comme un brouillard dans lequel elle est enveloppée.

Pour Yolande qui le rassure à la tombée de la nuit et met de l’ordre dans tous ces objets qui envahissent sa maison.

Souffle le vent d’automne

Mais les bogues des châtaignes sont vertes

« C’est bien ça, et depuis le premier jour, cela ne se dément pas. Penser à Yolande lui fait du bien. C’est sa vigueur, certes, qui est contagieuse, mais il y a autre chose. »

Pour la jeune Béatrice qui veille sur ces nuits et ses insomnies.

L’enfant qui l’imite

Est plus merveilleux

Que le vrai cormoran

« Dans la chambre D’Octave Lassalle a pénétré cette nuit une douceur inconnue, quelque chose de nouveau dans la poitrine d’Octave.

Au contact du vieil homme qui a besoin d’écoute et d’attention,chaque accompagnant va baisser sa garde et oser partager ses blessures personnelles. Cette communication, ce partage des épreuves va leur procurer à tous un bien être inestimable.

Ce roman est un vrai coup de cœur,même si la beauté de cette communauté n’est qu’une illusion, je suis également persuadée que c’est l’égoïsme qui détruit l’être humain. Le partage matériel comme moral est le seul avenir de notre société.

C’est ma première lecture de Jeanne Benameur et j’ai beaucoup apprécié le style et la structure de son roman.

J’ai terminé ce livre avec regret, j’avais envie que cette aventure dans laquelle elle m’emmenait ne s’arrête jamais.

« le chagrin a été ma seule boussole si longtemps. Maintenant, ils sont là tous les quatre. C’est la seule carte du monde à laquelle je puisse me fier. Une carte mouvante, vivante. »

Commenter cet article

Pierrot Bâton 29/08/2013 09:19

J' ai découvert ce livre au printemps et j' ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé . Je l' ai conseillé à des amis qui ont été emballés comme moi. Jeanne Benameur : j' y reviendrais !

evalire 30/08/2013 21:08

comme toi j'ai envie de lire d'autres romans de cette auteure.

Malika 28/08/2013 09:33

Je n'ai pas été aussi enthousiaste à la lecture de ce roman, son écriture ne m'a pas convaincue et m'a gênée pour entrer dans l'histoire !!

evalire 30/08/2013 21:10

Le style de l'écrivain est très important et on n'a pas tous le même ressenti, c'est pour cela qu'offrir un livre n'est pas toujours facile

Nadael 22/08/2013 23:23

Que j'ai aimé ce livre, un très bon souvenir.

evalire 23/08/2013 22:29

Je viens de lire ton billet avec beaucoup de plaisir et je l'ajoute

Sharon 19/08/2013 21:59

J'ai repéré ce livre depuis quelques temps déjà, j'aime beaucoup cette auteur. Son livre "pourquoi pas moi?", écrit pour les ados, plait à tous les coups.

evalire 20/08/2013 18:21

merci pour ce nouveau titre , je vais essayer de le trouver