Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Nous sommes tous des K par la Cie la Fabrique des Petites Utopies

Publié le 24 Novembre 2013 par evalire in spectacle

Vendredi soir, J'ai assisté à une pièce de théâtre comme vous n'en avez jamais vu .

Merci à la compagnie La Fabrique des Petites Utopies pour sa formidable interprétation du roman le château de Franz Kafka.

Bruno Thircuir a choisi pour sa mise en scène, un spectacle-auberge.

Dès l’arrivée, le spectateur reçoit un masque et un numéro qui correspond à son rang dans la société, la Première Classe ( les nantis ) sera servie dans de la vaisselle fine, mais la 3eme classe ( les prolos) se servira elle-même dans une gamelle et un gobelet en fer blanc. L’ambiance se détend rapidement dans la salle, puis les tables sont débarrassées et chacun se tourne vers la table centrale. Un homme noir vêtu d’un manteau saute sur la table et se présente .Il se nomme K et a quitté son pays pour travailler comme arpenteur au château. Petit à petit, le spectacle se construit autour de ce village dirigé par les membres du château dont les décisions sont péniblement restituées par un système administratif bien compliqué. Ici, tout le monde se connaît et il n’y a pas de place pour un étranger.

La salle devient un univers imaginaire et les personnages surgissent de partout. Les tables sont envahies par les acteurs qui sautent de l’une à l’autre faisant parfois participer les spectateurs.

L’originalité de cette mise en scène qui est continuellement accompagnée d’un fond musical joué au piano m’a subjuguée. La proximité des acteurs rend encore plus touchant le message humain, car, derrière l’humour et le côté bouffon du spectacle ,le texte de Paul Edmond reste incisif et nous renvoie face au racisme encore tellement présent dans notre société actuelle alors que le roman de Kafka date de 1924.

Cette pièce amène de nombreuses réflexions :

Pourquoi seules les femmes s’intéressent à cet étranger ? Est ce l’érotisme lié à l’inconnu ou le désir de quitter cette société ou elles n’ont pas de place ?

L’homme est il une girouette complètement manipulable par le pouvoir ?

En effet quand les autorités donnent un poste à K et lui demandent de fouetter son assistant, il ne voit pas d’autre issue que d’obéir à cet ordre et de frapper. Le visage de l’acteur montre l’impuissance et la soumission de l’homme à l’autorité, il est devenu l’objet du pouvoir, il a perdu toute initiative et tout sentiment. J’ai été impressionnée par le jeu de cet acteur qui démontre comment la folie Hitler a pu amener des hommes à exécuter toutes ces horreurs.

Vraiment je n’ai qu’un message si ce spectacle passe dans votre région ne le ratez surtout pas.

Commenter cet article

Une Comete 29/11/2013 18:16

Ouahhhhhh ça fait envie ! Ils vont passer à Paris ???

evalire 01/12/2013 21:11

J'ai vu ce spectacle à côté de Grenoble C'est une troupe de la région Rhône Alpes .je suppose qu'ils aimeraient passer à Paris .... A suivre

Loo 28/11/2013 20:24

C'est intéressant cette pièce et comme tu le dis le message de cette façon doit être encore mieux passé. C'est à Paris que tu l'as vu ?

evalire 01/12/2013 21:13

Elle est passée partout autour de Grenoble mais est ce qu'elle réussira à aller jusque Paris, la sélection doit être difficile.

Malika 26/11/2013 21:10

J'aime assez n'être que spectatrice lorsque je vais au théatre mais le concept est intéressant.

evalire 27/11/2013 21:21

C'est une expérience à tenter pour une nouvelle vision du spectacle .

sous les galets 25/11/2013 15:57

Généralement, je suis plutôt gênée quand les acteurs pénètrent dans le public (c'est mon côté psychorigide qui veut que les choses soient bien cloisonnées entre elles); ceci dit ton billet donne très envie de vivre cette expérience...

evalire 27/11/2013 21:19

Dès l'entrée dans la salle toutes les habitudes sont bouleversées , on se laisse aller à la découverte.