Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Jonathan Coe la pluie avant qu'elle tombe

Publié le 16 Janvier 2014 par evalire in lectures

Jonathan Coe la pluie avant qu'elle tombe

Comment raconter l’indicible, C’est souvent tellement plus facile de se taire, mais Rosamond ne veut pas quitter ce monde sans révéler à Imogen le secret de sa naissance.

La tâche n’est pas évidente car elle n’a pas revu la jeune fille depuis des années et Imogen est aveugle. Rosamond décide d’enregistrer ses confidences et elle chargera sa nièce Gill de rechercher Imogen après son décès.

Elle choisit vingt photos de son passé et au fur et à mesure qu’elle les décrit elle fait revivre ses souvenirs les plus chers.

Le récit est long et douloureux mais la vérité est si difficile à expliquer qu’elle veut revenir sur l’origine de cette famille pour tenter de comprendre les comportements humains tellement complexes.

A travers ce parcours sur trois générations Rosamond dévoile son homosexualité et son manque d’enfant, alors que pour d’autres femmes ce sera l’enfant non désiré qui marquera leur vie.

« Une silhouette, rien de plus, le contour d’une forme humaine, et pourtant aussi expressive à mes yeux que si j’avais son visage en face de moi : dans l’attitude tendue et crispée de son corps je sens tout son désespoir, son terrible sentiment de perte, sa terreur à l’idée de ce qui l’attendait quand on rentrerait à la maison et que sa mère apprendrait la nouvelle. Elle est restée ainsi, pétrifiée, pendant un temps infini, paralysée par tous ces sentiments. ça n’a duré que quelques secondes, je suppose, mais je la revois encore avec une clarté absolue. Cette image est gravée, gravée au fer rouge dans ma conscience. »

J’ai beaucoup apprécié ce roman pour cette façon originale de revenir sur le passé à travers les photos. Les images appellent les sentiments et les sensations vécues avec encore plus d’intensité qu’un récit autobiographique.

L’auteur aborde également la difficulté de la maternité et le poids de l’enfance qui pèse lourdement dans notre comportement d’adulte.

Un livre qu’on ne peut pas lâcher.

Commenter cet article

c'era una volta 10/02/2014 19:58

Un roman coup de coeur. Je l'ai dévoré. Depuis je l'offre à tour de bras. Je suis en train de lire mon 4ème roman de cet auteur et je vais le rencontrer très bientôt à l'occasion de la présentation de son dernier roman. Bel avis!

Malika 27/01/2014 08:42

Un beau roman construit de manière originale et intéressante, Coe est un auteur qui surprend à chaque roman .

Olivia 28/01/2014 10:51

Jonathan Coe est un auteur que j'affectionne, moi je te conseillerais la maison du sommeil. ;)

evalire 27/01/2014 18:30

quel autre titre me conseilles tu ?

sous les galets 19/01/2014 16:52

Je trouve le titre magnifique, et ton billet me donne très envie de le lire, l'idée de revenir sur sa vie en égrenant des photos me séduit énormément.

evalire 19/01/2014 19:06

il peut voyager si cela t'intéresse

Eeguab 19/01/2014 08:09

Un livre que j'ai aimé aussi, d'une grande finesse.

Sharon 18/01/2014 09:27

Je le note : il faut juste que je trouve le temps de le lire, le thème m'intéresse.

evalire 18/01/2014 18:14

le livre m'appartient si cela t'intéresse quand tu peux le lire tu me fais signe et je te l'envoie