Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Hubert Mingarelli L'homme qui avait soif

Publié le 3 Octobre 2014 par evalire in lectures

la soif
la soif

Une petite note d'humour dans le choix de la photo mais un roman plein de tendresse et un clin d’œil au mois de L'EAU ( j'avoue j'avais lu le livre quand j'ai choisi le thème ...

c'est l'avantage d'organiser les mots en balade

Hisao a décidé qu’il y aurait un avenir pour lui au Japon après la guerre. Démobilisé en 1946 il a choisit de rejoindre Shiseko la femme qui lui écrit de longues lettres, celle qui va devenir sa femme, avec laquelle il va fonder un foyer, il transporte dans sa valise un œuf de jade qu’il veut lui offrir.

Il aspire à cet avenir même si ses nuits sont hantées par le rire du soldat étranger et s’il pleure son ami Takeshi, disparu dans la bataille de Peleliu.

Et puis il y a cette soif permanente qui le rend fou. Pour boire il est descendu du train et voilà qu’il voit le train partir sans lui avec sa valise et le précieux cadeau.

Il est prêt à tout pour retrouver son bagage.

Rien ne pourra le faire renoncer à ses projets, il ne laissera pas la porte vers son avenir se refermer.

Comme toujours Hubert Mingarelli dépeint avec chaleur l’amitié entre ces hommes blessés par la guerre avec peu de mots et dans un style épuré il va à l’essentiel et ne laisse passer que les émotions.


Tout d'un coup, il songea qu'il n'avait pas rêvé à la bataille cette nuit.La montagne ne s'était pas soulevée.Il n'avait pas crié en rêve, et n'avait pas pleuré de vraies larmes.Personne n'était venu lui rire dans les oreilles."Tant mieux, c'est le temps qui lui avait manqué.Je n'ai pas dormi assez longtemps .tu parles d'une nuit."

Ses yeux lui piquaient.Il les ferma un moment.Il était fatigué, mais au moins il n'avait pas souffert cette nuit.Sauf que Takeshi n'était pas venu.Il ne s'était pas assis à côté de lui.Il ne l'avait pas entendu chanter.

Commenter cet article

Une Comète 04/10/2014 17:24

Coucou :)
Un petit tag :
http://bgarnis.canalblog.com/archives/2014/10/04/30705609.html
bises et bon week-end !

sous les galets 04/10/2014 14:31

Je découvre Mingarelli en ce moment sur pas mal de blogs, et je dois dire que ça m'interpelle...
Rien à voir mais je suis déstabilisée par la nouvelle organisation de ton blog, il faut que je m'y habitue ;-)

evalire 04/10/2014 17:30

C'est un auteur que j'apprécie , j'ai eu l'occasion de le rencontrer et on retrouve dans l'homme la chaleur de ses romans.Il y aborde souvent des amitiés masculines , c'est un thème récurrent et je préfère laisser passer un peu de temps entre chaque livre pour retrouver autant de plaisir.

jerome 03/10/2014 21:01

J'ai beaucoup aimé moins ce roman que son précédent mais Mingarelli reste un auteur que j'apprécie particulièrement.

evalire 04/10/2014 17:26

Quel était le titre du précédent j'en ai lu plusieurs mais je ne suis pas ponctuellement chaque sortie .