Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Véronique Olmi Le premier amour

Publié le 21 Octobre 2014 par evalire in lectures

Le soir où elle va fêter ses 5 ans de mariage, Emilie lit par hasard dans un journal une petite annonce

« Emilie, Aix 1976, rejoins moi au plus vite à Gênes. Dario »

Dario est son premier amour d’adolescente…Elle lâche tout, prend sa voiture et se dirige vers l’Italie.

Pendant tout le voyage, elle se remémore son enfance et son adolescence. Que son devenu ses rêves de jeune fille ? A t’elle fait les mauvais choix ?

A cinquante ans, elle se questionne sur la valeur de ses sentiments pour son mari…Ses filles ont quitté la maison…Ou sont tous ses projets de jeunesse ?

Elle réalise qu’elle a délaissé Christine sa sœur aînée trisomique qui vit dans un centre pour handicapé.

Ce message lui a révélé son besoin d’amour mais ou va la mener cette quête ?

J’ai aimé dans ce roman le bilan de la cinquantaine, ce retour sur les valeurs essentielles.

Avec le temps la famille s’éclate par besoin d’indépendance mais l’éloignement plonge chacun dans un manque d’amour si simple à combler si la vie si pressée ne nous éloignait pas du principal.

Par contre je ne suis pas tombée sous le charme de Dario, trop beau riche sensible, le prince charmant trop idéalisé par les adolescentes mais heureusement son rôle se limite à la découverte de portraits de femmes.

« Après l’annonce de Dario dans le journal, je suis partie là où ça bat, là où tout ce qui nous occupe devient dérisoire et disparaît, exactement comme si nous étions morts. Les dates, les agendas,les chiffres de l’argent que l’on gagne, de l’argent que l’on gagne , de l’argent que l’on perd, que l’on prête que l’on emprunte, nos vies en équation, les notions d’un espace réduit et des temps carnivores, je les oubliais tandis que je conduisais sur une nationale de la Drôme…. »

Commenter cet article

sous les galets 28/10/2014 06:46

J'avais été extrêmement déçue par ce livre, je serai beaucoup moins indulgente que toi, j'ai trouvé tiré par les cheveux et totalement artificiel le cheminement jusqu'à son premier amour.