Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Corinne Soliec Le petit corps

Publié le 26 Février 2012 par evalire in lectures

 

 

le-corps.jpg

 

Dans les «   mal être » typiquement féminin  il y a l’anorexie et la boulimie .Ce livre nous propose  un témoignage très fort sur cette maladie.

Estelle a 20 ans, comme tous les enfant elle a du mal à sortir de l’adolescence et à découvrir les faiblesses de ses parents.

On ne sait pas comment débute  cette folie liée à la nourriture, mais elle n’accepte plus son corps, et se succèdent des crises de boulimie suivies de vomissements ; c’est devenu une drogue, elle est prête à tout pour trouver la nourriture qui lui permettra d’accéder à sa crise.

Pourtant elle est entourée, et aimée, mais elle seule peut sortir de cet engrenage et se libérer de ce corps qui la dirige.

Le personnage est très attachant, et ce récit m’a bouleversé

 

Extraits : « Le pâté de campagne. Ah le salaud. C’est du porc. La forte odeur de sexe qu’il en émane me fait plisser le nez mais je m’empresse de lui faire un sort. Je l’étale vulgairement sur une biscotte, ça a la consistance de la merde, je ne mérite pas mieux ….J’ai du mal à continuer, mais je me force, tu enfanteras dans la douleur, je dois continuer, la nourriture faut pas la gaspiller, je continue, je dois refermer tous les emballages dégueulasses éparpillés par terre dans ma chambre et jeter ma crise. J’ai le cœur qui bat,si on venait à me surprendre , j’ai le cœur qui bat, je ne peux plus respirer, mon corps n’a plus de limites, il est obèse, il est absurde , il m’envahit, je le hait. »

 

 

Ce livre est un premier roman sans doute une histoire personnelle en espérant qu'écrire a pu aider l'auteur a sortir  de cette maladie 

je l'ajoute au défi premier roman

 

 

Defi-PR3

Commenter cet article

Anne 01/03/2012 19:57

Bonsoir Evalire. Si tu ne m'envoies pas tes liens vers les articles où tu présentes un premier roman, je ne peux pas dviner que tu en as lu un ni mettre à jour le récap. Cela risque de te frustrer,
sauf si tu respectes cette petite règle du jeu des challenges ;-) Pour celui-ci, et le dernier billet que tu as rédigé, je vaisnoter les liens, tu ne dois pas me les envoyer, mais par après
fais-le, s'il te plaît. Si tu as des difficultés, contacte-moi par mail.

evalire 04/03/2012 18:09



bonjour Anne


excuses moi pour mon côté mauvaise élève . Je ne savais pas comment envoyer le lien alors je me suis dit que j'attendrai d'avoir 3 articles pour chercher comment faire mais heureusement tu es
passée par là. Promis dès que j'ai lu un prochain premier roman j'essaie de t'en informer .Merci pour ton aide précieuse dans mes premirers pas de bloggeuse .


bonne soirée


evalire



Sharon 26/02/2012 18:13

Je suis d'accord avec ce que tu dis : tant que la personne n'a pas le déclic, la guérison n'est pas possible. Et même une fois la guérison établie, le processus psychique qui a conduit à l'anorexie
est toujours là. C'est vrai que c'est loin pour moi (quinze ans à peu près) mais je suis toujours étonnée de voir comment une personne atteinte de ce mal peut ne pas en mesurer la gravité mais
parfaitement cerner ce qui ne va pas chez une autre personne atteinte du même mal.

Joëlle 26/02/2012 14:13

Vos chroniques font réfléchir et sont si riches!! Merci,merci!Longue vie à votre nouveau blog!

evalire 26/02/2012 17:17



Bonjour


merci pour ce gentil commentaire.


La lecture m'apporte beaucoup de plaisir et de reflexion, j'avais envie de partager ses sensations avec d'autres personnes, c'est pourquoi j'ai crée ce blog


bon dimanche


evalire



Sharon 26/02/2012 11:41

L'anorexie et la boulimie, je suis passée par là, ce qui n'est pas un secret. Ce qui m'a fait sombrer, je m'en souviens très bien. Ce qui m'a permis de m'en sortir aussi.

evalire 26/02/2012 17:29



Merci pour cette confidence, personnellement je n'ai pas été touchée par ce mal mais je me sens tellement désarmée face aux personnes qui en souffrent. Ce livre permet de comprendre le cercle
infernal dans lequel se trouve enfermée la malade , je crois qu'elle seule peut trouver la force de s'en sortir et que ceux qui l'aiment ne peuvent que 'aider à avoir confiance en elle.


bonne soirée


evalire