Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

David Foenkinos les souvenirs

Publié le 11 Février 2012 par evalire in lectures

 

porte brux

 

 

J’ai récemment  vu au cinéma un film que j’ai bien apprécié «  la délicatesse. » en découvrant que ce film était issu d’un livre de David FoenKinos j’ai décidé de lire son dernier roman « Les souvenirs. »

 

Dans ce livre l’auteur évoque certains passages de sa vie, il aborde la difficulté de communication avec  son aïeul

 « je voulais dire à mon grand père que je l’aimais, mais je n’y suis pas parvenu. J’ai souvent été en retard sur les mots que j’aurai voulu dire … »

Il traite la mort avec un léger humour que j’ai apprécié :

 « Dans la chambre face à son corps, une image m’a saisi : la mouche. Une mouche posée sur son visage. C’était donc ça la mort. Quand les mouches se posent sur nous et qu’on ne peut plus les chasser. »

Avec sa grand-mère  il évoque l’entrée en maison de retraite qu’on préfère ignorer pour ses parents jusqu’à ce que les difficultés dues au vieillissement du corps rendent cette solution inévitable

« J’étais protégé de la nécessité de participer à ce choix par la génération qui me séparait de ma grand-mère … » « elle vit soudain à quel point elle n’était plus une mère, mais un poids. Est-ce cela la ligne de démarcation de la véritable vieillesse ? Quand on devient un problème ? C’était insoutenable pour elle qui avait vécu sans dépendre de personne ….. »

Il médite sur la difficulté de comprendre ses parents et la difficulté de communiquer avec eux (un thème récurent)

 «  J’ai le souvenir d’avoir vécu dans un foyer paisible, pour ne pas dire extrêmement calme, et la vie a avancé avec une douceur un peu triste. Je tire sûrement ma mélancolie de cette tonalité- là. »

Il termine le livre sur sa vie amoureuse depuis la folie des premiers instants jusqu’à la séparation face à la routine.

Mes impressions sur ce livre sont variées, une première partie que j’ai vraiment appréciée puis quand il décrit sa passion amoureuse trop de longueurs, un manque de sincérité peut-être parce que l’auteur touchait là une partie trop personnelle.

Le deuxième bémol de cette lecture c’est le choix de l’auteur d’évoquer à maintes reprises des souvenirs de personnes aussi différentes que Claude Lelouch , Serge Gainsbourg … qui n’ont rien à voir avec le roman et qui à mon humble avis viennent perturber l’intégrité de la lecture.

Peut être que ce roman n’est pas le meilleur de cet auteur pourtant réellement  médiatisé.

 

Commenter cet article

Anne 14/02/2012 18:43

N'hésite pas à nous répondre et à déposer des commentaires chez ceux que tu découvres, c'est ça qui alimente les échanges :) Moi aussi je suis un peu manche avec l'ordi mais ça vient, et over-blog
est assez facile à utiliser.

jeneen 12/02/2012 18:47

bienvenue ! Anne a vanté ton joli blog tout neuf, je te souhaite plein de belles lectures !
je n'ai pas adoré la délicatesse mais bon, d'autres ont beaucoup aimé...je passe sur celui-ci...mais il y a des fans !

Anis 11/02/2012 22:01

Je n'ai pas aimé son autre "La délicatesse" et je n'ai pas envie de lire encore ce genre de livre. Donc je prends en compte tes bémols.

Anne 11/02/2012 18:25

C'est amusant, tu dis "trop médiatisé", c'est exactement l'impression d'une de mes libraires : comme La délicatesse a été plébiscité, on dirait que l'éditeur l'a pressé d'écrire et de publier le
suivant, alors qu'il aurait mûrir davantage. Personnellement, je n'ai pas aimé Le délicatesse et je ne lirai rien d'autre (je pense !)

evalire 14/02/2012 18:39



bonjour


ça y est j'ai trouvé comment répondre, on voit que j'ai appris à écrire avec la plume et l'encrier , pour l'ordi c'est pas inné.Merci d'avoir propagé mon blog. tous ces commentaires m'ouvrent sur
d'autres blog que je trouve plaisir à découvrir comme autant de personnalités différentes .


David Foenkinos ne nous a pas vraiment passionné mais il a permis de nombreuses rencontres


 



Valou076 11/02/2012 17:43

salut ! bienvenue dans la blogo !
pour Foenkinos, je l'ai vu à une avant-première, il m'a laissé une mauvaise image, prétentieux, je trouve...et ces romans ne me tente pas vraiment à la base...le manque de sincérité que tu relèves
ne me surprendrais pas vraiment...