Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Delphine de Vigan Rien ne s'oppose à la nuit

Publié le 19 Avril 2013 par evalire in lectures

 

rien-ne-s-oppose-a-la-nuit.jpg

 

Une lecture poignante, que j’ai beaucoup apprécié mais dont on ne ressort pas indemne.

L’auteur a choisi de raconter sa mère, une entreprise difficile puisque celle-ci vient de se suicider après une vie compliquée par une fragilité psychologique parfois proche de la folie.

 

Avec ce livre on fait le plein d’émotions familiales ; Lucile est issue d’une famille de 9 enfants ou il est difficile de faire sa place, à la recherche de l’amour paternel et maternel. Devenue femme, puis divorcée, elle tente d’élever seule ses deux fillettes mais rapidement la tâche devient trop lourde et elle perd pied.

L’auteur alterne les chapitres ou elle évoque la vie de sa mère à la troisième personne, et ceux ou elle explique ses recherches pour essayer de comprendre d’où vient  la fragilité de sa mère, ses  échanges avec sa famille qui lui apportent une autre vision de Lucille par leurs souvenirs des moments vécus avec elle, ses doutes sur la valeur de son récit.

Ecrire sur sa mère, c’est lui faire un cercueil de papier, dit elle, lui rendre un hommage, mais c’est également devenu un besoin.

 

«  Un matin je me suis levée et j’ai pensé qu’il fallait que j’écrive, dussé-je m’attacher à une chaise, et que je continue à chercher, même dans la certitude de ne jamais trouver de réponse. Le livre ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti. »

 

Comment faire son deuil, enterrer les souvenirs et les blessures, accepter le passé pour se tourner vers l’avenir .Dans ce récit Delphine de Vigan m’a  touchée par la sincérité de sa recherche, elle exprime tous les regrets, les manques qui font suite à la disparition d’un être cher mais qui  peuvent s’atténuer par une dernière communication dans l’écriture ou dans la pensée.

 

Dans le récit de la vie de Lucile, le lecteur prend conscience de l’étroite  limite entre les capacités d’absorber les difficultés de la vie et la chute dans ce qu’on appelle la folie, un constat lourd de conséquence pour soi et pour sa famille, qui m’a fortement questionné.

« Ainsi après dix années de marécage, Lucile revint de loin, revint de tout, laissa derrière elle ses heures parmi les ombres. Lucile, qui n’avait jamais pu monter à la corde, se hissa hors des profondeurs, sans que l’on sût véritablement comment, en vertu de quel élan, de quelle énergie, de quel ultime instinct de survie. »

 

d'autres avis sur ce livre:


l'avis de philisine  ici

celui de Lystig ici

 

Commenter cet article

windows support phone number 10/12/2013 12:29

I am a through reader and I just love to read a lot. I landed up here while searching for some good books and that is how I think I got one from here. Thank you very much for sharing the post.

evalire 10/12/2013 18:17

Do you read in french ? Tell me what do you think about the book than you choose to read .

Athalie 02/06/2013 19:15

Une belle plume, c'est sûr, j'avais bien aimé "les heures souterraines", mais là, j'avoue, après un début qui m'a vraiment accroché, l'évocation de l'enfance, des tourments de cette mère enfants,
je ne me suis plus retrouvée dans le trop plein d'émotions douloureuses déversées, la plainte de l'écrivain qui a mal d'écrire sa douleur ... Plein de qualités, mais quelque chose de nombriliste
qui a fini par me gêner ...

evalire 03/06/2013 21:02



Moi je suis bien rentrée dedans sans souci, mais c'est vrai que dès qu'il y a un côté autobiographie l'auteur manque de recul.



Malika 27/04/2013 20:50

C'est vraiment un auteur que j'aime beaucoup, et ce dernier roman est probablement mon préféré.

evalire 04/05/2013 18:57



Avec No et moi c'est mon deuxième roman de cet auteure mais à chaque fois un vrai plaisir



Une Comète 24/04/2013 22:20

Publié un avis voulais-je écrire :)

evalire 04/05/2013 18:55



je n'ai pas réussi à le retrouver sur ton blog est ce que tu peux me donner l'adresse stp



Une Comète 23/04/2013 11:53

Et moi aussi j'ai oublié un avis :-))))
Très beau livre, poignant et juste.