Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Hélène Grémillon le confident

Publié le 15 Avril 2013 par evalire in lectures

le-confident.jpg

 

Peut être l'église mentionnée page 146......

 

 

Quand la première lettre de Louis est arrivée Camille a pensé que c’était une erreur, elle venait de perdre sa mère et recevait un abondant courrier de condoléances. Puis toutes les semaines Louis lui adressa un nouveau courrier, il lui racontait sa vie et celle d’Annie et chaque lettre représentait un nouvel épisode de cette histoire. Elle ne connaissait pas ces deux personnes et imagina que c’était peut être professionnel, un  romancier qui lui transmettait son  livre de cette façon afin qu’elle l’édite, mais elle écarta rapidement cette idée l’auteur de ces lettres s’adressait à elle 

 

« J’ai toujours pensé que les secrets doivent mourir avec ceux qui les ont portés. Vous vous dites sûrement que je trahis mes propres convictions, puisque je vous en parle, mais à vous, je dois tout dire »

 

Quel est ce secret et en quoi concerne t’il Camille ? (je n’en dévoilerai pas plus il faudra lire ce roman pour le savoir )

 

Avec cette progression épistolaire (ce terme n’est peut être pas approprié car la correspondance est à sens unique) l’auteur mène l’intrigue de main de maître et j’ai dévoré ce livre avec gourmandise.

Les secrets bien gardés et souvent influencés par des mensonges bien intentionnés sont développés dans cette période  de seconde guerre mondiale qui a perturbé  tant  de familles.

 

« Pendant des semaines, on a attendu qu’elle revienne. J’ai prié de toutes

mes forces pour qu’elle aille bien. Qu’elle soit à l’abri quelque part. Chaque jour, il y avait de nouveaux retours au village. Mais jamais personne ne l’avait vue.

Au bout d’un certain temps, on a fait comme tout le monde, on a mis des petites annonces dans les journaux. C’était le seul moyen qui nous restait. Mais on ne savait pas vraiment quoi écrire. On ne savait rien. Ni où elle était partie. Ni quand. Ni comment elle était habillée. Pour ça, j’avais bien essayé de déduire. Maman n’avait pas beaucoup de robes, j’aurai pu voir celle qui manquait. Mais devant la bancale armoire ouverte, je me suis aperçue que je ne connaissais plus sa garde robe. »

 

voici l'avis de philisine ici

 

Defi-PR3

 

 

 

 

    J'ajoute Un premier roman au défi lancé par Anne

Commenter cet article

Une Comète 18/04/2013 09:28

Il a l'air bien ce livre ! Je louche dessus depuis un moment

lilousoleil 17/04/2013 17:08

je l'ai dans ma PAL pour plus tard...quand je serai sortie de ma crise policière !
bien beau billet en tous cas.
avec le sourire

evalire 19/04/2013 20:32



effectivement rien de policier dans cette histoire mais du suspens dans les secrets .



Anne 16/04/2013 10:25

Je me souviens d'une sensation de coup de poing à l'estomac en lisant ce livre, mais c'est proche du coup de coeur ;-)

evalire 16/04/2013 20:38



Si le livre nous procure des sensations c'est l' essentiel .



Malika 15/04/2013 20:37

Je suis probablement une des seules à ne pas avoir apprécié ce roman !!

evalire 16/04/2013 20:38



C'est  intéressant d'avoir des avis différents



Syl. 15/04/2013 20:32

Bonsoir, Je ne vais pas noter, j'ai trop de livres en attente, mais j'aime bien les histoires avec des secrets.
Evalire, j'ai toujours ton livre. Tu ne m'as pas donné l'adresse à qui je dois l'envoyer.
A bientôt

evalire 15/04/2013 20:40



je viens de recevoir l'adresse de fransoaz je te l'envoie par mail