Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Laurent Binet HHhH

Publié le 4 Avril 2012 par evalire in lectures

HHhH.jpg

 

On ne ressort pas indemne de la lecture de ce livre qui relate l’assassinat du chef des services secrets nazis  par deux résistants tchécoslovaques, soit on aime soit on déteste.

Moi j’ai beaucoup aimé. Laurent Binet est passionné par ses recherches sur la vie  de Reinhard  Heydrich, « le bourreau de Prague » et il nous transmet son enthousiasme. J’ai apprécié le style qu’il a adopté pour ce roman ou il mêle à son récit  des évènements historiques de la seconde guerre mondiale, ses réflexions personnelles et sa quête de vérité.

Ce livre apporte un autre regard sur la seconde guerre mondiale car il se déroule principalement à Prague (ou je dois me rendre en mai … un atout de plus) mais également parce qu’il essaie d’expliquer l’univers des nazis, et de comprendre leur obéissance, leur acharnement, leur folie

 « Pour ces gens là, Heydrich est un instrument, pas encore un rival .Certes, dans le couple infernal qu’il forme avec Himmler, il est considéré comme le cerveau (HHhH, dit - on dans la SS : Himmlers Hirn heist Heydrich  - le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich)….L’ambition d’Heydrich ne saurait se contenter éternellement de cette situation mais pour l’heure, quand il étudie l’évolution des rapports de force au sein du parti, il se félicite d’être resté fidèle à Himmler »

« L’obéissance aux ordres, au nom de l’honneur militaire et du serment prêté, fut le seul argument  invoqué après guerre pour justifier tous leurs crimes »

Mais le héros du livre c’est Laurent Binet, Il est touchant  quand il exprime sa difficulté à ajouter de la fiction dans son récit alors qu’il est si soucieux du respect de la réalité, les personnages de son livre ont tous existé, il veut garder l’authenticité de son histoire pourtant il est obligé pour raconter les faits d’inventer la tenue de ses personnages, le contexte et leurs propos.

On découvre dans ce premier roman les inquiétudes du romancier emporté par son sujet.

«  Lors du premier jet j’avais écrit ; « sanglé dans un uniforme bleu » .je ne sais pas pourquoi je le voyais bleu. Il est vrai qu’on voit souvent Göring dans un uniforme bleu clair sur les photos. Mais ce jour-là, je ne sais pas s’il le portait. Il pouvait aussi bien être en blanc, par exemple. Je ne sais pas non plus si ce genre de scrupule à un sens à ce stade de l’histoire.

Combien de héros oubliés dorment dans le grand cimetière de l’histoire…ceux qui sont morts sont morts et il leur est bien égal qu’on leur rende hommage, mais c’est pour nous les vivants que cela signifie quelque chose. La mémoire n’est d’aucune utilité à ceux qu’elle honore mais elle sert celui qui s’en sert. Avec elle je me construis et avec elle je me console.

Pour que quoi que ce soit pénètre  dans la mémoire il faut d’abord le transformer en littérature. »

Defi-PR3

Un  premier livre de plus

 

à ajouter au challenge chez Anne

 

je me prends au jeu.....

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Miss Léo 07/05/2012 16:08

Bonjour Evalire,
HHhH est dans ma PAL depuis peu. J'ai lu des avis contrastés, mais je pense le lire bientôt pour me faire ma propre opinion. Pour ma part, je suis fascinée par cette période de l'histoire, et je
lis à peu près tout ce que je trouve sur le sujet.
Je découvre ton blog via le blog d'Anne. Je vais continuer à te suivre !
A bientôt.

Anne 04/04/2012 23:23

Honnêtement, je ne suis pas attirée par ce livre, et pourtant j'en ai entendu parler en bien. Contente que ce défi te plaise autant :)

evalire 18/04/2012 18:55



bonjour , je comprend ton avis sur ce livre que je n'oserai pas conseiller à cause de son originalité qui peut devenir un défaut. Pour le défi je commence à voir ce que signifie les lettres PAL
car en regardant un peu tous les sites je n'ai plus assez de temps pour lire tout ce qui me tente. bonne soirée



Syl. 04/04/2012 20:56

Bonsoir Evalire, Comment je te l'ai déjà dit, je fait impasse sur les livres de cette époque. Ca me glace. Je ne doute pas des qualités de ce livre et ton billet est fort tentant comme un film noir
que je regardais d'un oeil petite.

evalire 18/04/2012 18:52



bonjour


Je répond avec un peu de retard après quelques jours de congés au frais dans le doubs ,à la lecture de ce livre je me suis dit que tu allais penser que j'étais fan de cette période , c'est juste
le hasard et le fait qu'il y a beaucoup d'écrits sur cette période.bonne soirée