Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Les yeux au ciel karine Reysset

Publié le 25 Mars 2013 par evalire in lectures

 

les-yeux-au-ciel-copie-1.jpg

 

 L’anniversaire du grand père est l’occasion de regrouper tous les membres d’une même famille pour un weekend. Parmi ces quatre frères et sœurs, leurs conjoints et leurs enfants, il manque Violette, leur jeune sœur disparue il y a 30 ans alors qu’elle n’était qu’une fillette.

Face à la perte d’un enfant, les parents ont choisi le silence, et chacun a bâti sa vie d’adulte sur ce secret.

Achille, le demi frère, mal accepté par sa belle mère, a choisi de s’éloigner en s’installant aux états Unis, il envisage de quitter sa femme, et réalise qu’il a trop délaissé ses enfants.

Lena n’ose pas avouer qu’elle n’est pas la femme solide qu’on imagine, fatiguée par sa deuxième grossesse elle aurait besoin de se reposer sur son mari.

Merlin qui n’a pas su assumer l’éducation de sa fille Scarlett et l’a confiée à ses parents aimerait reprendre son rôle de père.

Stella née après le décès de Violette, a accepté son homosexualité mais elle ne  se sent pas prête à vivre la maternité de son amie.

 

Cette réunion familiale   sera l’occasion pour  cette fratrie de se remémorer  les évènements douloureux de leur enfance, et de communiquer sur ce malheur qui les unit et qui les marquera à vie.

 

J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteur, qui nous embarque avec un réel plaisir dans l’intimité et les émotions de cette famille.


« Elle n’avait pas versé de larmes depuis la mort de sa fille. Par comparaison, rien n’était assez triste assez grave. Elle les avait réfrénées, pensant que si elle les laissait couler, de nouveau un chagrin sans fond la submergerait .Cet été là merlin avait manqué se noyer. Marianne avait mis du temps à faire le rapprochement entre les évènements. Chacun de ses trois enfants avait été exposé à un grand danger dans un laps de temps très court, en un sens cela aurait pu être pire. Bien sûr qu’elle avait souffert (certaines mauvaises langues l’avaient jugée froide, trop endurante à la douleur), mais elle avait tenu bon pour ses enfants, pour son mari. Elle était le roc, le ciment, elle n’avait pas le droit de s’effondrer. »

Commenter cet article

Fransoaz 28/03/2013 20:55

J'ai passé un bon moment "Les yeux au ciel" mais ces personnages plus ou moins attachants n'ont réglé aucun problème et se retrouvent pratiquement au point de départ à la fin du week-end.

evalire 29/03/2013 18:32



Tu as raison, mais c'est un peu comme dans le vie, les problèmes il faut souvent vivre avec.



Nadael 27/03/2013 15:50

Pas encore lu cette auteure... mais j'en ai très envie, ça viendra!

evalire 28/03/2013 14:42



Il y a tellement de livres qu'on ne pourra pas lire....



Malika 27/03/2013 09:11

Un joli moment de lecture pour moi aussi même si je n'en garde que très peu de souvenir !!

Anis 26/03/2013 19:47

J'ai ce livre dans ma pile et tu me donnes envie d'ouvrir enfin ce livre.

evalire 28/03/2013 14:42



Il est court et sympa, bonne lecture.



Syl. 26/03/2013 09:47

Ca ressemble à un film. On visualise de suite les scènes. Je note.

evalire 26/03/2013 18:34



c'est une histoire agréble à lire