Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Evalire

lectures, photos,musiques à partager

Stéphane Servant Guadalquivir

Publié le 6 Février 2013 par evalire in lectures

guadalquivir.jpg

 

J’ai choisi de lire ce livre jeunesse, premier roman de Stéphane Servant pour le partager avec mon petit fils qui l’étudiait en classe de quatrième.

 

Frédéric a décidé de devenir Croco et de faire partie de la meute, cette bande de skinheads qui s’affronte aux arabes des cités.

Croco veut venger son père qui s’est suicidé après avoir perdu son emploi, il pense que ce sont les immigrés qui lui ont piqué son boulot et il est prêt à tout pour les éliminer.

Mais sous la haine de Croco, il y a Coco le petit fils de Pépita, sa grand-mère espagnole, et quand Pépita qui souffre de la maladie d’Alzeimer, s’enfuie de l’hôpital et lui demande de la rejoindre à la gare, Frédéric n’écoute que son cœur et l’accompagne dans cette escapade à l’embouchure du Guadalquivir ou elle veut retrouver ses racines.

Dénoncé par les membres de la meute, Frédéric est soupçonné de meurtre et les deux fugitifs quittent le train.

Lors de ce road movie à travers l’Andalousie, Frédéric va rencontrer Kenza, une jeune marocaine qui a comme lui choisit la violence pour aborder les difficultés de la vie.

A travers ce livre pour la jeunesse l’auteur a choisi de rapprocher les générations sans doute pour rappeler que les origines de chaque individu et notamment des immigrés sont très importantes.

 

 «  Pépita essuie alors une larme avec une serviette en papier. Moi je ne dis rien et je plonge la tête dans mon bol de chocolat chaud. C’est une drôle de sensation : s’imaginer que sa grand-mère a eu un jour vingt ans, qu’elle a été amoureuse folle, qu’elle rêvait de se cacher sous les draps avec un homme.

Je savais aussi que mon grand père était mort très jeune et que Pépita avait élevé seule mon père. Mais jamais mes parents ne m’avaient parlé de la guerre. Et d’ailleurs ça m’avait jamais intéressé de savoir comment il était mort. »

Commenter cet article

Sharon 06/02/2013 21:51

Bonsoir
C'est encore Sharon (décidément bien bavarde) : je comprends pourquoi je n'ai pas croisé ce titre. Dans mon beau département, on ne nous parle que des livres parus dans l'année, et il n'a pas du
attirer l'attention (des comités de lecture) l'année de sa parution. Dommage.

evalire 07/02/2013 14:49



les profs d'histoire et de français de la classe de 4eme de Rom ont décidé d'aborder le thème de l'immigration  les lectures ont été choisie dans ce sens et la mamie en profite



Sharon 06/02/2013 21:48

Merci pour cette présentation : je n'ai jamais entendu parler de ce livre, et je m'en étonne, vu la force des thèmes de cet ouvrage.